CUB
1. LES ACTIONS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BERTOUA

L’intervention de la Communauté Urbaine de Bertoua vise à l’immédiat à rendre à l’habitant de Bertoua sa dignité d’homme et de citadins et à long terme, et de faire de la cité une ville durable.

a) L’AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE DES POPULATIONS

La Région de l’Est est riche, mais ses populations sont pauvres. Bertoua, son chef-lieu,
parsa physionomie en est une parfaite illustration. L’une des ambitions de la communauté Urbaine de Bertoua est d’apporter sa contribution à la recherche des solutions à cette situation. Ce qui se traduit par un certain nombre d’actions inscrites dans notre plan de campagne dont les suivantes :
  • Electrification publique : remettre en état de marche tout le réseau d’éclairage public de la ville de Bertoua et l’étendre à d’autres quartiers ;
  • Création et aménagement des jardins et des bois pour rendre viable l’environnement urbain et l’équiper en ouvrages touristiques et attractifs. En termes de jardins, plusieurs ont déjà été créés et reçoivent les citadins pour des instants de repos au cours de leurs randonnées crépusculaires ;
  • Dans le domaine de la promotion de l’hygiène et de la salubrité, la communauté Urbaine de Bertoua a engagé une action vigoureuse de propreté avec l’opération Bertoua Ville Propre qui avait impliqué une centaine de jeunes. Cette opération qui avait été menée tambours battants au cours du mois d’avril 2009 avait aussi permis d’amorcer le processus de libération des emprises routières sur certains axes, de destruction des baraquements des taudis et autres maisons en matériaux locaux et d’initier des plans types de devanture pour certains axes. Les herbes folles avaient aussi été débroussées et la ville maintient une certaine allure de propreté grâce à des actions ponctuelles dont les stages de vacances et le recrutement d’une cinquantaine de temporaires pour l’entretien de la propreté dans la ville. Bien évidemment les seuls moyens de la Communauté ne lui ont permis de s’attaquer aux tas d’ordures qui jonchent la ville et dont il faudrait des moyens humains mais surtout matériels et financiers supplémentaires pour en venir à bout.
  • Il convient aussi de mentionner, l’Arrêté N°44/A/DG/CUB/SG/09 du 03 septembre 2009 signé du Délégué du Gouvernement qui porte création du comité de gestion concerte de l’hygiène et de salubrité dans la ville de Bertoua et institue des comités d’hygiène et de développement des quartiers. Composé du Délégué du gouvernement, des maires des deux communes d’arrondissement, du Secrétaire Général de la communauté urbaine et des présidents des comités de quartiers, le Comité de gestion concerté de l’hygiène et de la salubrité dans la ville de Bertoua adopte la politique
générale et les mesures applicables en matière d’hygiène et de salubrité pour la ville, oriente toutes les activités d’hygiène et de salubrité et arrête toutes les sanctions liées aux infractions en matière d’hygiène et de salubrité. Quant aux comités des quartiers, ils ont des compétences sur les plans de l’hygiène et de la salubrité, du développement communautaire et du développement individuel.
  • Construction des infrastructures marchandes (marché central, abattoir et boucherie moderne) pour contrôler et sécuriser l’activité économique et générer des revenus pour la Communauté ;
  • Construction des logements sociaux pour améliorer la qualité de l’habitat et de la vie des populations
  • Construction d’un centre culturel doté d’un point d’accès à Internet et susceptible d’offrir des formations en NTIC. S’agissant du développement, la communauté urbaine de Bertoua se propose dans les prochains jours des micro-crédits aux personnes démunis comme appui au lancement de petites activités génératrices de revenus.
Prochain -->